Le réseau Piver (plateforme d’information et de valorisation des études dans la région Hauts de France) a organisé un webinaire transfrontalier sur les données transfrontalières.

Celui-ci a mis en évidence la pluralité des projets (Interreg ou pas) et des études qui recherchent, collectent ou produisent les données permettant de mieux comprendre voire de s’approprier le territoire transfrontalier. Brexit et Covid marquant nos vies depuis des mois, ont eu aussi le mérite de mettre en lumière le quotidien chahuté des frontaliers.

Les bassins de vie transfrontaliers ont besoin des DATA, ce nouvel or noir omniprésent, pour se construire, pour répondre aux besoins transfrontaliers :

  • ceux des citoyens qui vivent dans ces espaces si particuliers, et pour lesquels une information pédagogique en temps réel est utile,
  • ceux des élus qui construisent et mettent en œuvre des politiques publiques, et pour lesquels les données actualisées en temps réel constituent une aide à la décision,
  • ceux de l’Europe qui veut organiser ses programmations aux échelles pertinentes pour les citoyens.

Tous les usages quotidiens transfrontaliers peuvent être abordés à travers les DATA : sanitaires, récréatifs, informatifs, de formation, d’emploi, de mobilité, etc.
Pour une démarche pertinente à 360°, les conseillers diplomatiques du Préfet des Hauts de France et de la Région Flamande ont mis en exergue la nécessité d’une coopération des versants flamands, wallons et français portée politiquement, et à laquelle sont donnés des moyens d’animation. Transparence et interopérabilité doivent être garanties, tout comme la qualité des processus de productions de ces données.

Cliquez ici pour retrouver l’ensemble des présentations